Actualités

Midas à la source du fleuve Pactole à nouveau exposé à Ajaccio

Le tableau, volé en février 2011 au musée des beaux-arts du palais Fesch – qui abrite la deuxième collection de peinture italienne en France, après celle du Louvre – a été retrouvé avec trois autres oeuvres majeures vendredi dernier. En bon état, il est à nouveau visible au musée des beaux-arts depuis aujourd’hui.

Dans ce tableau Midas (dont le mythe est raconté par Ovide dans ses Métamorphoses – XI 85 et s.), assis près de la source du Pactole, observe un jeune homme qui scrute les paillettes d’or recueillies dans les eaux du fleuve, découvrant par là-même l’histoire de Midas et sa morale.

Selon Jacques Thuillier, l’intérêt de Poussin pour le mythe de Midas marque une étape dans sa réflexion sur l’homme privilégié par le destin et sur le bon usage de la grâce.

Pour l’anecdote, la radiographie du tableau indique que Poussin a utilisé une toile sur laquelle il avait peint des personnages grandeur nature, vraisemblablement un fragment d’une composition très précoce. Une tête de femme rappelle notamment le Massacre des Innocents de Chantilly.

Plus d’information :
• La Croix – Quatre tableaux volés au musée d’Ajaccio en 2011 retrouvés intacts
• RFI – Police find priceless paintings in Corsican carpark
Le tableau au musée des beaux-arts d’Ajaccio
Midas – Les métamorphoses d’Ovide
Midas se lavant dans le Pactole de Nicolas Poussin, au Metropolotan de New-York

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *