Livres

Gentleman espion : Les doubles vies d’Anthony Blunt

Miranda Carter – Payot, 2006

Sir Anthony Blunt (1907-1983), l’un des plus grands historiens d’art du XXe siècle, inspecteur des tableaux de la reine, grand spécialiste de Poussin et de baroque italien, avait été un espion à la solde de Moscou. Soupçonné dès 1951 par les Anglais, il passa très discrètement aux aveux en 1964 en échange de l’immunité. Ce fut le secret le mieux gardé d’Angleterre jusqu’en 1979, et Blunt ne connut ni la prison ni l’exil. Après tout, ne s’était-il pas toujours considéré comme un parfait gentleman parmi d’autres gentlemen ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *