Entourage

Simon Vouet (1590-1649)

Simon Vouet est un peintre français qui se rend à Rome vers 1614. Il y rencontre un grand succès et devient la figure dominante du groupe des peintres français sur place. Proche de plusieurs familles nobles, ami du Cavalier Marin et des Barberini, son prestige est tel qu’il est nommé prince de l’Académie romaine de Saint-Luc en 1624, dignité pour la première fois attribuée à un étranger.

En 1627 il quitte Rome, laissant derrière lui une place à prendre, dont Poussin allait bénéficier. De retour en France il y importe le style baroque italien, inconnu jusqu’alors. Son succès est immédiat ; il reçoit d’importantes commandes de décorations d’hôtels et d’églises et devient Premier Peintre du roi.

Sa gloire est cependant quelque peu ternie par l’arrivée de Poussin à Paris en 1640, qui fait figure de rival.

Poussin présenté à Louis XIII

Louis XIII aurait d’ailleurs apprécié l’idée d’une concurrence entre les deux peintres en s’exclamant, lors de leur rencontre « Voilà Monsieur Vouet bien attrapé ! », expression sonnant comme un avertissement pour Vouet et ayant fait couler beaucoup d’encre, jusqu’à y voir un tournant entre le Baroque et le Classicisme. On dit que Simon Vouet est à l’origine d’intrigues contre Poussin lors du séjour de ce dernier à Paris, qui n’allait finalement durer que quelques mois, puisqu’il repart définitivement pour Rome en 1642.

Après cet intermède la gloire de Vouet en France semble demeurer quasi-intacte jusqu’à sa mort. Il a de nombreux disciples, dont le plus illustre est Charles Le Brun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *