Oeuvres

La Mort de Saphire (circa 1652)

Musée du Louvre, aile Richelieu, 2e étage, salle 14

Huile sur toile, 122 x 199 cm

Nicolas Poussin - La Mort de Saphire

Le sujet est tiré du chapitre 5 des Actes des Apôtres. Saphire, femme d’Ananie, convaincue par saint Pierre de mensonge par avarice, tombe morte aux pieds de l’apôtre. C’est, selon Thuillier, « une des plus belles oeuvres des années 1650 ; la mise en scène accepte un parti entièrement théâtral, tout en ménageant d’admirables effets d’atmosphère sur les lointains animés de petits personnages. »

Détails de l’oeuvre :

La mort de Saphire - Détail 1  La mort de Saphire - Détail 2  La mort de Saphire - Détail 3  La mort de Saphire - Détail 4  La mort de Saphire - Détail 5  La mort de Saphire - Détail 6

Le château représenté tout au fond pourrait être un clin d’oeil de Poussin à sa Normandie natale, puisqu’il s’agirait de Château Gaillard, la forteresse médiévale surplombant les Andelys.

La description du tableau par Bellori :

« Tragique est le miracle de Saint Pierre contre Saphire, femme d’Ananias, qui git à terre, punie de mort ; une femme accourt pour l’aider, une autre par derrière la prend par un bras, se tournant vers Saint Pierre, qui, d’un visage sévère lui commande et lui indique qu’elle la porte au tombeau de son mari. Deux autres Apôtres accompagnent Saint Pierre, l’un desquels montre le ciel d’où est venu le châtiment pour Saphire et pour son mari. Dans les figures de ceux qui les entourent est exprimée une grande épouvante, une femme y est figurée qui regarde Saphire morte, une autre qui se détourne avec son enfant au sein, et qui, s’éloignant avec crainte, touche le bras d’une autre et la presse de partir avec elle. »

Une réflexion au sujet de « La Mort de Saphire (circa 1652) »

  1. Le doigt accusateur de Saint-Pierre, pointé vers Saphira se trouve au même niveau que la scène d’aumône qui se trouve au second plan, de l’autre côté du bassin, comme un contrepoint moralisateur à l’avarice indigne de Saphira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *