Une réflexion au sujet de « Paysage avec Orphée et Eurydice – Nicolas Poussin »

  1. Je suis frappé par les proportions respectées par le peintre dans la représentation des personnages, les têtes me paraissent petites surtout si l’on tient compte de la taille des personnes vivant à son époque ! Il en ressort une esthétique qui peut aller jusqu’à être gênante en particulier pour la jeune fille qui a un genou à terre à côté du pêcheur. Ce dernier est d’ailleurs traité avec d’autres règles de proportionnalité. Faut-il y voir une intention particulière primant sur les réalités ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *