Une réflexion au sujet de « Le Temps soustrait la Vérité aux atteintes de l’Envie et de la Discorde (1641) »

  1. je contemple ce tableau depuis un bon moment. Mais comment peut-on encore creuser la signification profonde du titre par rapport à l’époque de son auteur et aujourd’hui?
    C’est juste une contribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *